The Ride to Happiness: Un spinning détonant!

Quand Plopsaland de Panne à annoncé la construction de The Ride to Happiness, nous n'étions pas "hypés" par l'annonce, nous avons donc suivis la construction de cet Xtreme Spinning Coaster du coin de l'œil.

Finalement nous avons découvert une petite bombe riche en surprises!

Avant de commencer la revue de cette petite pépite en terre européenne, il est utile de préciser que le terme RTH sera utilisé dans les paragraphes ci-dessous, ce sont simplement les initiales de The Ride to Happiness (RTH), vous en conviendrez, c'est plus pratique et surtout plus rapide à écrire...

C'est donc en cet été 2021 que nous nous sommes rendus à la Soft Opening de RTH à Plopsaland de panne, passés l'entrée du parc nous nous dirigeons directement dans la nouvelle zone ou est implanté l'entrée du coaster.

Cette petite zone est verdoyante avec de nombreux arbustes, des points d'eaux et des rails un peu partout, mais c'est le JoJo Roll en sortie de gare (Heartline Roll) qui va tout de suite attirer notre regard, le train passe dans cette éléments à base vitesse juste au dessus de nous, un petit "Wow Effect" en guise de mise en bouche que nous avons fortement appréciés!

Il est donc temps de nous engager dans la file d'attente, celle ci est plutôt bien thématisée et l'atmosphère Tomorrowland se fait ressentir de suite avec les couleurs, l'aspect Steampunk, des ventilateurs et des tuyaux de couleurs dorées, des engrenages et mécanismes de machines d'un autre temps, vous l'aurez compris, les références au festival Tomorrowland sont donc belles et biens présentes.

La gare nous rappellera également le fameux festival notamment avec un écran ou trône l'hologramme féminin et la voix emblématique du festival.

Nous prenons place à bord du train dans le dernier wagon, les assises sont confortables et les lap bars ne sont pas restrictives pour le peut que les opérateurs ne les serrent pas trop, on notera tout de même des appuies têtes un peu trop raides, mais, ce n'est qu'un détail...

L'audio embarqué vient chatouiller nos oreilles et le train quitte la gare pour s'engager directement dans un JoJo Roll (vrille).

Cet élément est pris à basse vitesse et nous avons l'impression d'être au "ralenti" la tête à l'envers avec un long moment de hanging tout simplement jouissif et annonciateur de bon présages pour la suite!

S'en suit un arrêt bref dans la première zone de Launch, les wagons commencent à tourner sur eux mêmes, puis ensuite, un petit coup de pied aux fesses et le train se fait propulser dans le Top Hat, précisons le de suite, ce premier Launch s'avérera surprenant de part sa puissance élevée plutôt anormale pour un coaster Mack...

Bref, le train s'engage donc dans le Top Hat qui nous offrira un superbe éjector dans la first drop avec une sensation jouissive de se faire aspirer par le coaster, c'est bon, même très bon.

Si vous êtes à l'avant du train, cet élément vous offrira un superbe éjector dans son entame (lors de la montée).

Place ensuite au Banana Roll qui sera passé à toute vitesse pour nous offrir un superbe sentiment de floating et de spinning.

Le train s'engage ensuite dans la Loop qui s'avèrera être également très intéressante en nous offrant une façon différente d'aborder ce type d'inversion puisque le train tourne sur lui même, ce qui à pour effet de nous procurer un léger sentiment de désorientation ainsi que quelques G bien chargés!

Place ensuite à un Heartline Roll qui va nous malmener puisque celui-ci est pris à grande vitesse, désorientation et éjection seront donc au rendez vous, ajoutez à cela les wagons qui tournent sur eux même et cette inversion en devient presque dantesque.

S'en suit le deuxième Launch qui s'avérera à l'image du premier, bien pêchu pour du Mack, c'est donc revitalisé en vitesse que le train s'engage dans le Step-Up Under Flip, cette inversion est tout simplement la meilleur du coaster de part son intensité et les sensations qu'elle procure.

A l'avant du train, désorientation et légère éjection seront au rendez vous, quand à l'arrière, désorientation et grosse éjection se feront ressentir, de plus si le train est en position perpendiculaire par rapport au rails lors du passage de cette inversion, attendez vous à être plaqué avec force et vigueur contre la lap bar pendant toute l'inversion, encore une fois, simplement jouissif!

Le reste du layout est constitué de turn's et de bosses offrant des G lat et des ejctor's avant d'arriver en zone finale de freinage, le tout avec l'audio embarqué qui ne nous à pas quitté pendant tout le ride, précisons également que le coaster s'est avéré être très fluide et quasiment sans temps mort durant tout le layout.

L'audio embarqué parlons en d'ailleurs, celui ci est tout simplement de très bonne facture, une valeur sûre puisque composé par l'éponyme Hans Zimmer, tout est synchronisé avec le ride et la qualité audio est très bonne, un autre bon point donc qui participe encore plus à l'immersion façon Tomorrowland.

Passé ce constat nous arrivons en gare avec l'impression d'avoir vécus une belle expérience, nous ne nous attendions pas à une telle puissance et une tel diversité de sensations!

Mentions spéciale au parc qui nous délivrera un diplôme pour avoir participés à la Soft Opening, un beau geste que nous avons appréciés pour ce premier ride.

Nous noterons tout de même des vibrations et des effets de tassements dérangeants en entame et en sortie d'inversions, cela n'a pas entacher notre ride mais ce point est à surveiller surtout lorsque le coaster va vieillir, en effet, cela serait dommage de se retrouver sur un siège massant d'ici quelques années...

Précisons un autre point plus important cet fois ci, durant notre visite nous avons ridés 7 fois RTH et durant ces 7 rides, nous n'avons jamais eu les mêmes sensations, les wagons tournant sur eux mêmes de façon aléatoire, chaque ride que vous ferez sur sur ce coaster seront différents, nous sommes donc face a un autre point fort de RTH: on ne peux pas se lasser de ce coaster dont chaque ride vous procurera des sensations différentes.

Vous en conviendrez donc si vous avez déjà essayé la bête, ce coaster offrira un panel de sensations différentes pour chaque personnes en fonction de votre position dans le train mais également en fonction des rotations des wagons, difficile donc de mettre des mots sur un coaster offrant une tel diversité de sensation...

Pour conclure, RTH s'est avéré être une machine surprenante ou sentiments de désorientations et éjector's puissants se mêlent, le tout avec une fluidité et une intensité intéressante.

Les inversions renforcées par le côté Spinning du Coaster sont tout simplement jouissives, les Launch's sont "punchy" et le layout est très bien équilibré avec des éléments sortant de l'ordinaire (Step -Up Under Flip), l'audio embarqué est de très bonne facture et le coaster offre à chaque ride des sensations différentes.

Alors certes RTH n'est pas le coaster le plus intense, le plus fluide ou le plus puissant, mais ce coaster offre une expérience très complète a qui voudra bien prendre place à bord.

Vous l'aurez donc compris, RTH est une machine surprenante qu'il faut absolument rider et qui fera rapidement oublier Kondaa au coasterfans du Benelux.


Photos: Le Polak/Max part en vrille



116 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout