Les constructeurs: Togo

Togo était une société japonaise de construction d'attractions qui a construit de nombreuses montagnes russes mais également des grandes roues, carrousels, flumes et attractions en tous genres.

Le constructeur Togo est connu dans le monde des coasterfans à cause de la rudesse de ses modèles de montagne russes, mais également, pour ses modèles de coasters atypiques!

En 1935, Teiichi Yamada fonda la Toyo Gorakuki Company et construisit sa première attraction, un éléphant mécanique qui était une attraction populaire dans les parcs des quartiers de Tokyo.

Yamada réorganise son entreprise en 1949 et change le nom de son entreprise par TOGO. Togo a construit ses premières montagnes russes en 1953 au parc Hanayashiki à Tokyo.

En 1965, Togo construit Cyclone à Toshimaen Park qui à l’époque était le plus grand coaster en Asie.

L’entreprise à également commencée à développer ses activités d’exportation en vendant des montagnes russes en Russie, à Cuba mais également en Chine et aux USA.

Bien que l’entreprise ait construit une variété conséquente de manèges au Japon (grandes roues, flumes), ses activités d’exportation étaient principalement des montagnes russes.


En 1979, Togo a eu l'idée d'installer des trains standup sur deux de ses montagnes russes déjà existantes au Japon, Momonga Standing & Loop Coaster, respectivement à Yomiuriland et Thrill Valley, créant les premiers prototypes de montagnes russes stand-up (Stand-up Coaster) au monde:


Momonga Standing:

Loop Coaster:

L'idée est simple, les passagers sont debout dans le train au lieu d'être assis, une révolution à l'époque.

S'en suivra l'installation de la première montagne russe du monde de type Stand-up Coaster, King Cobra à Kings Island:

En 1986, Togo a développé l’Ultra Twister Coaster qui deviendra le modèle de coaster phare du constructeur.

Ce modèle de coaster unique avait des rails sur le coté des trains, permettant au coaster d’effectuer des véritables Heartline-Roll à grande vitesse:

Togo a également incorporé un lift verticale de levage et une first drop presque verticale dans le layout.

Togo a construit sept de ces modèles, tous similaires.

Ce type de coaster n’était pas capable de faire des virages, il fonctionne donc en mode navette (Shuttle), toutefois, Togo a présenté un modèle en circuit complet au salon IAAPA au milieu des années 1990.

Lors de cette présentation, ce nouveau type d'Ultra Twister était capable de faire des virages, mais le projet à été abandonné et ce nouveau type d'Ultra Twister ne sera jamais construit.


TOGO a fait faillite en 2001 en raison d’un procès intenté par le parc Knott’s Berry Farm pour des problèmes techniques liés à leurs montagnes russes Windjammer Surf Racers dont la construction et le développement ont été confiés à Togo:

Togo a créé plusieurs coasters uniques dont les plus connus sont certainement Manhattan Express à Las Vegas (maintenant connu sous le nom « The Big Apple Coaster ») ou bien encore Fujiyama à Fuji-Q Highland.


Manhattan Express:

Fujiyama:

TOGO est également réputé pour avoir inventé le Twist-and-Dive, cette inversion combine un "demi-Heartline-Roll avec une demi-Loop.

Le défunt Viper à Six Flags Great Adventure été l'un des rares coasters qui comportaient cette inversion:

Togo aura donc marqué le monde du divertissement avec des modèles atypiques de coasters ainsi que de nombreuses innovations.


Photos: Wikipédia/Max part en Vrille/GreatAdventureHistory.com/Coasterforce.com/CoasterGallery.com

Source: Wikipédia/Max part en Vrille

En savoir plus: TOGO - Wikipedia

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout