Jeux vidéos et parcs d'attractions

Depuis de nombreuses années, les jeux vidéos sont intimement liées au monde du divertissement et notamment au monde des parcs d'attractions.

Dans cet article je vais vous parler de 3 jeux vidéos qui ont marqués mon parcours de coaster fan, c'est partie!

Comment ne pas démarrer cet article sans aborder la saga culte des RollerCoaster Tycoon, ces jeux mon marqués, notamment RollerCoaster Tycoon 3 qui a auguré l'arrivée de la 3D dans la saga.

Roller coaster tycoon 3 est sorti en Novembre 2004, édité par Atari, cet opus intègre pour la première fois dans la saga la technologie 3D, une révolution à l'époque.


Outre les avancées graphiques, le jeu offre la possibilité de rider des flat rides en tout genres mais également des coasters génériques proposés par le jeu ou bien de rider nos propres créations.

Le jeu offre également aux joueurs de nombreuses possibilités de thématisation avec de nombreux objets aux textures différentes et très variés, la seule limite devient alors l'imagination des joueurs.


Quelques mois après sa sortie, le jeu à su fédérer une communauté très active qui s'est investie pleinement dans le développement du jeu, notamment avec l'utilisation de CSO et CTR.

Ces deux acronymes sont ,en faite, des termes pour désigner des objets créés par les joueurs à l'aide de logiciels tels que Solidwork ou Sketchup.

Une fois créés, ces objets étaient ensuite ajoutés aux jeu par les joueurs et partagé sur des sites communautaires.

Avec les CSO et les CTR, le contenu du jeu est devenu très vaste, permettant aux joueurs de réaliser de superbes créations très détaillées.

L'interface du jeu était quand à elle très simple d'utilisation avec des menus très intuitifs.

Le jeu offrait des possibilités de gestion assez conséquentes pour l'époque avec entre autre la possibilités de faire de la pub, de gérer la maintenance, de gérer le prix de chaque items vendus en boutiques, de gérer les employés, etc...

Le grand point noir de RollerCoaster Tycoon 3 était la brutalité des layouts, en effet, les on-rides étaient d'une violence extraordinaire dû aux limites de l'éditeur de conception de layout!


Aujourd'hui RolleCoaster Tycoon 3 fait figure d'ancêtre mais ce jeu à clairement révolutionné le milieu des jeux de gestion/simulation de parcs d'attractions.


En Janvier 2014 arrive sur le marché NoLimits 2, digne successeur de NoLimits, ce jeu n'en n'est pas vraiment un, nous avions à l'époque entre les mains, un simulateur très poussé de coaster.

Contrairement à RollerCoaster Tycoon 3 ou les possibilités de création de layout étaient assez limitées, NoLimits 2 porte bien sont nom, il n'y a pas de limites de créations pour les layouts, les coasterfans peuvent donc concrétiser leurs idées les plus folles et défier les lois de la gravité.


L'interface de ce simulateur est difficile à prendre en mains et pour cause, tous les paramètres utilisés dans la construction de coaster sont pris en compte dans NoLimits 2.

Gestion des G positifs/négatifs/latéraux/verticaux, gestion de l'heartline, etc...Ce simulateur est quasiment un outils semi-professionnel, ni plus, ni moins.

NoLimits 2 à été utilisé par certains acteurs de l'industrie pour les rendus clients notamment, c'est pour dire la puissance de cet "outil" formidable.

Seuls points négatifs, l'aspect gestion est très limité puisque nous somme sur un simulateur et les limites en termes de thématisations sont assez contraignantes, celle ci peuvent être contournées avec beaucoup de temps, faire une bonne théma sur NoLimits 2 c'est long!


Pour terminer ma liste de 3 jeux ayant marqués mon parcours de coaster fan, je vais vous parler d'un des derniers jeux en date de gestion/simulation de parc, le bien nommé Planet Coaster!

Planet Coaster est sortit en Novembre 2016, édité par Frontier, ce jeu est un mix de NoLimits et de RollerCoaster Tycoon.

D'un côté on retrouve l'aspect gestion est diversité d'objet de RollerCoaster Tycoon, de l'autre côté, on retrouve l'aspect simulation pure est dure de NoLimits avec la possibilité de contrôler tout les aspects du layout, sans quasiment aucunes limites de création.


L'éditeur de layout est très bien fournit, celui ci permet de réaliser des coasters aux tracés fluides et très smooth, les on-rides peuvent donc être très qualitatifs.

En full, le jeu offre des jolis graphismes, les on-rides dans les coasters sont fluides et très dynamiques et l'interface est plutôt intuitive et facile à prendre en mains.


Le Workshop du jeu met à disposition de nombreux objets crées par les joueurs pour les joueurs.

Planet Coaster à donc de beau jours devant lui de part le nombre de possibilités quasiment illimités que le jeu offre aux joueurs.


Photos: Planet World/Wikipédia/Jeux vidéo.com/Frontier/GameSpot

Source: Planet World/Wikipédia/Jeux vidéo.com/Frontier/GameSpot


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout