F.L.Y: C'est beau!

F.L.Y, trois lettres qui ont enflammées les sites spécialisés ainsi que les réseaux sociaux.

Nous avons énormément entendus parler de ce coaster au point d'en faire une overdose, mais cette fois-ci, vous n'y écharperaient pas, nous non plus d'ailleurs!

Alors que vaut réellement ce coaster dont tout le monde parle? C'est partie pour F.L.Y!

Fin Octobre 2020, le contexte est morose avec des rumeurs de re-confinement en France, nous décidons donc de partir en trip pour profiter d'un dernier parc avant un potentiel re-confinement.


Pour ce trip, nous choisissons d'aller tester F.L.Y, le nouveau coaster de Phantasialand.

Il faut le dire, nous avons énormément entendus parler de ce coaster, d'un point de vue communication, c'est un coup de maître, il n'y en avait que pour F.L.Y dans les médias spécialisés!

Il faut dire que sur le papier, ce flying coaster est intéressant notamment pour son double launch et son layout avec de nombreux croisements...

La plupart des retours sont unanimes, ce coaster est incroyable, certains disent même avoir vécus la plus belles expérience "coasteristique" de leurs vie avec F.L.Y, mais quand est il vraiment ?


Après quelques rides de Taron et Black Mamba, nous nous dirigeons vers F.L.Y car la nouvelle zone du parc abritant le coaster, nommé Rookburgh, ouvre ses portes à 11h, Soft Opening oblige.

Nous nous engageons donc dans un tunnel, thématisé à l'image d'une ancienne station de métro, on sent de suite une inspiration Universal à la sauce Harry Potter and the wizarding World.

Passé le tunnel, nous arrivons dans une zone avec des rails partout, le layout est très entrelacé avec de nombreux croisements, il est impossible pour nous de savoir dans quelles directions vont arriver les trains pour prendre quelques photos!

La première impressions est très bonne, on en prends plein la vue tant la zone est ultra thématisée avec un sens du détail frôlant la perfection.

L'ambiance sonore est excellente avec une superbe bande son épique, aux accents industriels.

Le bruit du coaster parcourant le layout ajoute également un petit plus sonore à la zone.

Disons les choses clairement, d'un point de vue thématisation, le pari est réussi avec un sens du détail n'ayant rien à envier aux plus grands, la zone est tout simplement magnifique!

Bon, la thématisation est jolie mais il est temps d'essayer F.L.Y pour voir si le coaster est aussi bon que la déco!

Petite précision avant de me lancer dans la review de ce coaster: pour l'essai, nous avons pu essayer plusieurs places dont le front et le last raw, à chaud et à froid.


Je vous passe les détails de la file d'attente ultra thématisée ainsi que les détecteurs de métaux permettant aux opérateurs de vérifier que les visiteurs n'ont rien dans leurs poches pour des raisons de sécurité évidentes.


Arrivés sur le quai d'embarquement, nous arrivons face aux sièges et prenons place dans les sièges positionnés à la verticale comme sur un coaster normal, cette façon d'embarquer sur un flying coaster est tout simplement géniale puisque très confortable.

Le confort parlons en d'ailleurs, les sièges sont très confortables, tout comme les genouillères est les harnais à veste, que ce soit en position normal ou en position flying.

Le train démarre et après un pré-show, celui-ci passe en position flying, la transition ce fait en douceur et de façon très confortable, c'est partie ensuite pour le premier launch, qui, il faut le dire, est très mou hélas!

Le top Hat après le launch ne nous délivrera pas d'airtime, hormis à chaud au first raw.

La première partie de layout est assez lente, les Banked turn's ne délivrent pas de pics de G-lat et le premier Zero-G-Roll offre un effet de floating trop timide.

Cette première partie de layout est donc décevante de part son manque d'airtimes ainsi que d'intensité...

En revanche, précisons le, d'un point de vue interaction avec la thématisation, on en prends plein les yeux!

Place aux deuxième launch, qui s'avèrera comme le premier, mou et sans saveurs, les Banked turn's ne délivrent toujours pas de pics de G-lat.


Le floatting est difficile a ce faire ressentir dans les inversions, à noter tout de même un petit airtime avant le dernier Banked turn, la seconde partie du layout est quand à elle truffée d'interactions avec la thématisation, entre vapeur et jet d'eau, ont en à pour notre argent.

S'en suit un retour en gare avec un passage en position normale, avec encore une fois, un changement de position de façon douce et très confortable.

Pour résumer, F.L.Y n'est clairement pas l'expérience du siècle, mais ce coaster à un atout de taille: sa thématisation!


D'un point de vue parc fan, F.L.Y est un coaster magnifique avec une superbe thématisation, bien pensée et placée avec goût, c'est magnifique!


D'un point de vue coaster fan, F.L.Y est un coaster sans grandes saveurs et manquant d'airtimes, d'intensité.

Le layout manque cruellement de floatting, dommage pour un flying coaster.

On notera tout de même une nette amélioration de Vekoma pour l'aspect confort, aucune vibrations, pas de jerk, clairement on adhères!

F.L.Y est en fait un coaster dont je ne suis pas la cible, ce coaster est clairement un coaster familial, qui s'avérera être un bon coaster pour appréhender une première fois l'univers des flying coasters.

Le coaster fan que je suis reste donc sur sa faim d'un point de vue sensations, mais il faut le dire, d'un point de vue immersion et thématisation, j'en ai pris plein les yeux!


Photos: Max part en vrille

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout