Bobbejaanland: La déception!

Bobbejaanland est un parc situé en Belgique comportant une belle offre de coasters: Fury, Dream Catcher, Naga Bay ou bien encore Typhoon pour ne citer qu'eux.

Alors, est ce que Bobbejaanland vaut le déplacement ? La réponse tout de suite!

Après 2h30 de route nous arrivons sur le parking de Bobbejaanland avec Alex et Jérôme.

Raphael nous rejoindra également plus tard dans la matinée avec sa petite famille, l'équipe sera donc au grand complet pour cette visite.

Avant de lire ce post, sachez que celui-ci est simplement mon avis perso, c'est important pour la suite :-)


La première chose que je peux dire c'est que la première impression n'est vraiment pas bonne, le parking est en très mauvais état, avec notamment, des gros trous dans la chaussée, sans parler des accumulations d'eau ici et la, suite à une averse nous donnant l'impression d'un terrain vague...Cela ne présage rien de bon!

L'entrée du parc est à l'image du parking, sans grande saveur, avec une pseudo Main Street faite de bâtiments ressemblants à une galerie commerciale glauque des années 80, vous l'aurez compris, pour la thématisation on repassera.


N'allons pas trop vite en besogne car le parc comporte de nombreux coasters et il se peux que parmi cette floppée de montagnes russes ce cache une pépite.


Nous commençons donc la journée avec Typhoon, un Eurofighter Gerstlauer old school, posé au milieu d'une place sans thématisation particulière hormis quelques brîves de déco dans la file d'attente et la gare.

On notera dans la gare qu'une partie des backstages était remplie d'eau, surement due à une averse...


Concernant Typhoon, ce coaster possède un lift à 90°, une Loop et des heartline's roll, malheureusement ce coaster ne procure aucune sensations hormis une sensation d'inconfort due aux vibrations du train ainsi qu'a la violence des transitions.

Il n'y a pas d'airtime, pas de floating, le layout est ponctué de nombreux temps mort suite aux passages du train dans les nombreuses zones de freinage.

Bref, les seuls points positifs de ce coaster sont sa first drop et l'helix finale, mais rien de bien transcendant, une belle déception donc pour ce coaster sans saveurs.

Place ensuite à Fury, c'est clairement pour ce coaster que nous avons fait le déplacement dans le parc et pour cause, c'est le dernier coaster en date du parc.


Ce triple launch coaster signé Gerstlauer est le plus rapide du Benelux avec une vitesse maximum de 107 kmh (à l'heure ou j'écris ce poste), celui-ci à également une hauteur de 43 mètres pour une longueur de 600 mètres, nous sommes donc sur des statistiques plutôt intéressantes.

Il y a un peu de thématisation dans la file d'attente mais rien qui casse trois patte à un canard.

Après avoir pris place dans les sièges qui sont plutôt confortables, notamment grâce au lap bars, nous pouvons choisir le sens de marche du coaster via un système de vote.

Dans les faits, les passagers choisissent si ils souhaitent faire le tracé en avant ou en arrière, via un bouton sur la lap bar, après avoir votés, c'est la majorité qui l'emporte et nous ne savons jamais si le train partira en avant ou en arrière, c'est une très bonne idée!

Place ensuite au premier launch qui est plutôt mou, mais, le deuxième et le troisième launch sont plutôt "punchi", le train gravit ensuite le Top Hat qui délivre un petit airtime, place ensuite aux inversions qui délivrent un peu de floating.


S'en suit une superbe pointe de quelques secondes sur la dernière flèche ou l'on apprécieras le fait de flotter dans nos sièges, avant d'arriver en zone de freinage finale.

A noter que pendant tout le layout (tracé) il n'y a pas de temps morts, le coaster est fluide et les inversions sont prises à bonne vitesse.

Ce coaster souffre tout de même d'un défaut de taille: les vibrations!

Aux bouts de plusieurs rides? celles -ci deviennent clairement désagréables...


Fury est donc un petit coaster intéressant avec de petits airtime's et quelques moments de floating, malgré un confort entaché de vibrations désagréables.

Nous ne sommes pas sur la machine du siècle mais sa fait le boulot!


Nous allons ensuite en direction de Naga Bay et je vais être expéditif, Naga Bay est un Spinning coaster sans saveurs, celui-ci comporte de nombreuses zones de freinages gâchant l'expérience des passagers, il y a trop de temps morts.

La thématisation est inexistante et les trains manque de rotation, pour résumer il n'y a rien de bien intéressant sur ce Spinning coaster.

Vous le comprendrez donc, à ce stade notre visite est plutôt décevante et cela ne va pas s'arranger, nous allons rider Dream Catcher, un Suspended Vekoma old school ou encore une fois, il ne se passe rien, on notera tout de même un léger effort de thématisation de la gare, mais c'est mauvais:

Je vous passe les autres coasters du genres, c'est à dire Revolution pour ne citer que lui, c'est également mauvais, il n'y a malheureusement rien.


Tout cela nous donne faim et nous optons pour le combo burger/frite, il faut savoir que le parc à réussi l'exploit de nous faire attendre 30 min après la prise notre commande pour nous servir, et cela, alors que le parc été vide tout comme le restaurant dans lequel nous avons commandés!

30 minutes donc pour préparer 3 burgers reconstitués aux goûts plus que douteux, c'est fort, surtout pour du snacking...


Bon je vais essayer de trouver du positif au parc car mon but n'est pas de le descendre.

Du positif il y en a avec tout d'abord Fury mais également Oki Doki, un petit family coaster signé Vekoma offrant une jolie vue sur le lac.

Le lac est d'ailleurs l'endroit central du parc et je dois dire que celui-ci offre de jolies points de vues:

J'ai apprécié également Indiana River, un flume (bûche) indoor plutôt bien thématisé et rafraichissant.

Mention spéciale également à Sledgehammer, un Giant Frisbee de Huss Rides qui envoi du pâté!


Le reste des attractions du parc ne mérite pas que je m'y attarde, c'est classique et sans grandes saveurs.

Histoire de bien enfoncer le clou, le parc à fermé les attractions 1h avant l'horaire de fermeture du parc, ce qui est plus que limite, sachant que le jour de notre visite, le parc été vide!

Fermer 1h en avance n'été donc pas justifié car il y avait 5 min d'attente maximum aux attractions....Pas besoin donc de fermer en avance pour vider à l'heure les files d'attentes.


Bref, je vais m'arrêter la en disant simplement que le parc à tout de même un coaster intéressant avec Fury mais également quelques attractions intéressantes, notamment avec Indian River et Sledgehammer.


A la question est ce que le parc vaut le détour? Je répondrai simplement non si vous êtes à plus d'une heure de route du parc.


Photos: Max part en vrille/Le Polak



77 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout